L’indexation

L’indexation de votre contenu par Google est basée sur un algorithme qui intègre les besoins des utilisateurs, ainsi que des contrôles de qualité.

Afin d’influencer le processus d’indexation de Google, vous n’avez pas besoin de découvrir le contenu, qui est basé sur l’URL de sa page correspondante.

En l’absence d’URL, les systèmes Google ne peuvent pas découvrir, indexer et enfin afficher vos informations dans les résultats de recherche.

SEO SEA

Cet article présente la notion d’indexation Google.

Vous apprendrez à gérer la découverte de votre site via Google, qui est la première étape du processus d’indexation.

Vous avez plusieurs options pour aider Google à trouver vos ressources et vos données, qui vont de complètement passives à très proactives.

Les sections ci-dessous décrivent comment vous pouvez fournir des métadonnées d’éléments (sitemaps et relations d’éléments) afin que votre contenu soit bien classé dans les résultats de recherche.

Adopter une approche passive

Lorsque vous créez un site Web sans fournir de plan du site, nos systèmes tentent de trouver et d’indexer le contenu de votre site, à moins que vous n’empêchiez spécifiquement les robots de le détecter. Normalement, les systèmes de Google analysent la relation entre vos pages et celles d’autres sites Web qui pointent vers la vôtre. Pour plus d’informations, consultez le guide d’introduction de Google ici.

Gérer les URL

Si vous fournissez une liste directe des URL de votre contenu à nos systèmes (appelée « sitemap »), les bots Google ne rechercheront plus vos pages uniquement en fonction de leurs relations avec les autres.

Grâce à cette liste, les systèmes Google peuvent trouver votre contenu plus rapidement. Les sitemaps sont généralement hébergés sur votre domaine, afin que les Google bots puissent y accéder.

Transmettre à Google les nouvelles URL et celles mises à jour

En ce qui concerne les nouvelles URL, la transmission d’un sitemap aide les bots à les trouver plus rapidement. Quant aux modifications de contenu apportées aux URL existantes, vous pouvez fournir un sitemap XML avec l’horodatage des modifications afin de signaler le contenu modifié prêt à être réindexé.

Lorsque les systèmes Google reçoivent la liste des URL, ils déterminent ensuite quand explorer le contenu.

J’espère que la deuxième tips SEO vous a plu et je vous donne rdv à la semaine prochaine, Bye !